Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement global, est le phénomène de changement du régime climatique de notre planète sur de longues périodes de temps. Au cours du dernier siècle, la température de la surface de la Terre a augmenté d’environ 1°C. Cela peut sembler peu, mais les scientifiques s’accordent pour dire que franchir la barre des 2 °C serait catastrophique pour les êtres humains, la faune et leurs milieux de vie!

Pourquoi notre planète se réchauffe-t-elle? Cette vidéo produite l’explique :

En résumé, plus la planète se réchauffe, plus les phénomènes climatiques extrêmes augmentent, provoquant incendies de forêt, tempêtes de verglas et de vent, inondations, sécheresses et hivers plus chauds. Ces phénomènes représentent également un danger pour notre santé, nos foyers, nos commerces, notre économie et notre société. À preuve, l’incendie qui a ravagé Fort McMurray, en Alberta, en 2016, et l’ouragan Harvey, qui a laissé plusieurs villes du Texas dévastées à l’automne 2017.

Mais que pouvons-nous faire? La bonne nouvelle est qu’il existe des solutions pour aider à réduire notre impact environnemental. Le recours aux nouvelles technologies, l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’adoption de mesures incitatives progressives contribuent à limiter les émissions, à protéger la biodiversité et à atténuer les effets du changement climatique. Les parcs et les espaces naturels font également partie de la solution – en fait, ils forment l’essentiel de la solution, surtout en ce qui concerne l’adaptation au changement climatique.

Selon un rapport d’un comité intergouvernemental sur la protection de la biodiversité, plus de 13 000 zones protégées en Amérique du Nord – incluant espaces sauvages et réserves de faune intacts, parcs, et zones indigènes protégées et conservées – jouent un rôle crucial pour aider les gens, les espèces et les écosystèmes à s’adapter au changement climatique et à en atténuer les effets, notamment :

  1. Conservation de la biodiversité. Dans un contexte climatique changeant, les espaces protégés offrent aux plantes et animaux un milieu de vie stable.
  2. Services de protection de l’écosystème. Assurer de l’eau potable et aider à réguler le climat et la température. Les espaces naturels sains et intacts offrent également plus de protection contre les inondations et tempêtes.
  3. Interconnexion des habitats, qui aident les plantes et animaux à se déplacer et à survivre dans de nouveaux environnements.
  4. Captage et stockage du carbone. Les forêts, océans et prairies diminuent, selon des processus naturels, les niveaux de gaz à effet de serre.

Selon le GIEC des Nations Unies, de 20 à 30 pour cent des plantes et animaux de la planète seraient menacés d’extinction sans l’établissement d’espaces naturels interconnectés. Ce constat, conjugué aux études démontrant que la destruction des habitats – causée depuis des années par la déforestation et l’agriculture – confirme que le monde entre dans une ère d’anéantissement biologique et que nous devons agir maintenant.

Pour faire connaître le rôle important que jouent les parcs et zones protégées dans la résistance au changement climatique, nous avons lancé un arbuste de plus, une nouvelle mission qui aidera les enfants à comprendre les effets du changement climatique sur la biodiversité et à intervenir. Cette campagne s’ajoute à nos autres missions axées sur l’environnement : Changer les lumières, Manger autrement, et Enquête sur l’empreinte carbone.

Au cours des mois à venir, nous publierons d’autres récits inspirants sur les actions entreprises pour protéger la biodiversité et lutter contre le changement climatique. Alors, restez à l’affût et, entre-temps, invitez vos enfants à s’engager!