Environ 70 pour cent des communautés autochtones vivent dans les régions forestières du Canada, mais historiquement, elles ont été sous-représentées dans le secteur forestier. Heureusement, cette situation connaît des changements rapides et les peuples et groupes autochtones jouent un rôle plus important dans la gestion de la restauration des forêts au Canada.

Au pays, des communautés autochtones sont d’importants partenaires dans près de 1400 entreprises, et un nombre grandissant de ces entreprises sont reconnues comme des chefs de file dans leur secteur, plus particulièrement en Saskatchewan. Avant de regarder de plus près une entreprise de cette région, nous aimerions apporter des précisions sur une idée fausse à propos de cette province.

Saskatchewan : le terrain de jeu forestier du Canada ?

Une vaste étendue dans les Prairies, le blé, les câlins de lapin et les plus grands fanatiques de football de la planète sont autant d’images évocatrices de la Saskatchewan, le « grenier » du Canada. Mais en mettant de côté ces stéréotypes, on constate que près de la moitié de la superficie de la province est dominée par une imposante forêt boréale, riche en biodiversité.

Communauté, culture et environnement :  Mistik Management Ltd.

Intendante de 1,8 million d’hectares de forêt boréale en Saskatchewan, l’entreprise Mistik a vu le jour en 1989. Gérée par NorSask Forest Products et Meadow Lake Pulp, des entreprises appartenant à 100 pour cent à des autochtones, Mistik déploie des efforts extraordinaires pour que ses activités bénéficient à la population locale et à l’environnement sur lequel comptent ces gens.

Les entrepreneurs engagés par Mistik qualifient de « forêts peuplées » l’endroit où ils travaillent, et près de 90 pour cent d’entre eux, dont environ 70 pour cent sont de descendance autochtone, habitent dans cette région. Mistik, ayant priorisé la santé des écosystèmes de la forêt, a développé des partenariats avec des scientifiques et des organismes qui peuvent aider à déterminer, évaluer et protéger les sites qui présentent une grande valeur de conservation. En 2008, grâce à l’un de ses partenaires, l’entreprise a recommandé directement au ministère de l’Environnement de la Saskatchewan de protéger en permanence les milieux humides de sa zone de gestion. Et pour démontrer son sérieux, Mistik a pris l’initiative d’éliminer tout impact forestier sur les milieux humides jusqu’à ce que soit établi un plan de protection.

De plus en plus, grâce au leadership d’entreprises détenues par des autochtones comme Mistik, le secteur forestier partout au Canada découvre des façons de transposer des aspects de ce modèle, concentré sur la communauté et l’environnement, qui conviennent à leurs activités. Dans le nord de la Saskatchewan, cette approche a aidé l’industrie forestière à devenir une force importante qui génère des ventes en produits forestiers de plus de un milliard de dollars, des exportations atteignant plus de 800 millions de dollars et 6000 emplois directs. Et, tout en maintenant la durabilité au cœur des activités, il en résulte des forêts vivantes, en santé, et des emplois stables pour les générations futures.

 

Avec le soutien généreux de: