Eco Héros dans le top 100 des leaders du développement durable en 2020

Le prix Call2Recycle® Leader in Sustainability récompense les participants au programme qui ont apporté une contribution significative au recyclage de piles, impactant positivement l’environnement pour les générations futures.

C’est la première fois qu’Eco Héros reçoit le prix Call2Recycle® Leader in Sustainability. Avec cette reconnaissance, Eco Héros se joint à la communauté acclame de détaillants, recycleurs de déchets, municipalités et entreprises, engagés à changer les choses en matière de leadership organisationnel dans ce domaine.

« Nous sommes très fiers de nos jeunes membres qui ont recyclé 5 650 kg de piles !  Merci à nos amis de Call2Recycle Canada de célébrer cet accomplissement avec nous ». Tovah Barocas, Présidente, Eco Héros

Téléchargez le communiqué de presse pour plus de détails [EN]

Le CN annonce un nouveau partenariat avec Éco Héros

Éco Héros est heureux d’annoncer un nouveau partenariat avec le CN dans le but d’étendre son programme ÉcoConnexions d’engagement des employés aux enfants et aux familles !

ÉcoConnexions est un programme primé d’engagement du personnel qui vise à intégrer la durabilité dans la culture d’entreprise du CN par des initiatives ciblées appuyant les trois piliers du programme, soit diminuer la consommation d’énergie, réduire les déchets et améliorer l’entretien dans les gares de triage et les bureaux du CN partout en Amérique du Nord. Le programme met l’accent sur l’éducation et l’engagement des membres du personnel relativement aux trois piliers, sur le partage des pratiques exemplaires dans tout le réseau et sur la reconnaissance et la célébration des initiatives des employés.

« Nous sommes ravis de nous associer au CN pour faire progresser son programme novateur qu’est ÉcoConnexions. Nous partageons l’engagement de créer un héritage de développement durable pour les générations actuelles et futures qui sera à la base de ce partenariat. L’organisme Éco Héros se consacre à favoriser l’engagement des jeunes, des familles et des collectivités et croit que la collaboration est le meilleur moyen d’instaurer des changements positifs. Ensemble, nous pouvons étendre aux prochaines générations les effets du programme ÉcoConnexions. Cette approche permettra d’accroître la portée et l’incidence de ce programme déjà très populaire. »

– Tovah Barocas, Présidente d’Éco Héros.

 

Téléchargez le communiqué de presse pour plus de détails.

L’application Éco Héros est arrivée !

Nous sommes très heureux de vous annoncer de GRANDES nouvelles : L’application Éco Héros est arrivée ! Découvrez cette nouvelle façon d’accéder à votre compte Éco Héros !

Si vous êtes déjà membre, il vous suffit de télécharger l’application pour vous connecter à votre compte à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe existants.

Procurez-vouz l’appli
En quoi l’application est-elle différente ?

Soyez sans crainte, vous y retrouverez vos activités préférées : protection des animaux, missions, personnalisation de votre avatar et commentaires sur le blogue. Mais ces activités ont encore gagné en qualité et de nombreuses autres nouveautés vous attendent !

Ça a l’air génial ! Où puis-je me la procurer ?

Vous pouvez télécharger l’appli à partir de la boutique en ligne d’Apple (App Store) ou de Google (Google Play). Elle fonctionnera sur n’importe quel appareil mobile, comme un téléphone ou une tablette.

Pourquoi avez-vous changé pour une application ?

Parce que vous nous l’avez demandé ! De nombreux membres et parents ont exprimé leur souhait de voir Éco Héros proposer du nouveau : un service sûr, mobile et convivial, qui conserverait les fonctionnalités importantes qui leur plaisent sur ecoheros.ca

Et le site Web ?

Si vous êtes déjà membre, vous ne pourrez pas vous connecter à votre compte sur le site Web. Vous devrez télécharger l’application pour le faire. Toutes vos réalisations (comme les missions que vous avez acceptées ou accomplies) resteront à votre disposition. Votre niveau actuel pourra évoluer maintenant qu’il y a beaucoup plus de possibilités de progresser.

J’ai d’autres questions…

Pas de problème ! Envoyez-nous un courriel à adhesion@ecoheros.ca et nous vous aiderons !

Procurez-vouz l’appli

Comment sont les bélugas? Nous allons demander nos amis de GREMM!

Depuis 2016, nos partenaires au GREMM travaillent d’arrache-pied pour surveiller la population de bélugas dans le fleuve Saint-Laurent. Pour lever le voile sur leur déclin alarmant dans la baie Sainte-Marguerite (environ 250 km au nord-est de la ville de Québec) et trouver des réponses à d’importantes questions, l’équipe s’est pourvue d’outils de pointe qui commencent à montrer des résultats. D’abord, la brigade a dressé une tour d’observation de six mètres de haut au milieu de la baie pour lui permettre d’étudier les bélugas sans les déranger. L’équipe a également utilisé des drones pour les suivre sans bruit durant leurs déplacements.

aug2019-beluga3

En résumé, le GREMM s’est donné pour mission de vérifier si le bruit causé par les bateaux qui circulent dans la baie à proximité des bélugas perturbe la communication entre les mères et leurs petits. Comme les bébés bélugas dépendent du lait de leur mère pendant les deux premières années de leur vie, il est crucial que les mères et leurs petits ne s’éloignent pas trop l’un de l’autre. Pour rester en contact, ces mammifères marins utilisent une variété d’appels sous l’eau, mais en raison du nombre sans cesse croissant d’embarcations dans le secteur, parfois, ces appels sont difficiles à entendre, isolant les bébés de leur mère.

aug2019-beluga4

À l’aide de microphones sous-marins spécialisés, appelés hydrophones, le GREMM a écouté le troupeau et a enregistré ses « conversations » pour voir à quel point le bruit des bateaux nuit à la distance que peuvent parcourir les appels des baleines. L’équipe a pu constater que la portée des sons des bélugas était nettement réduite lorsque l’intensité du bruit dans l’eau était forte – en fait, les signaux sonores des bébés bélugas voyageaient la moitié moins loin dans un environnement bruyant que dans des eaux sans bateaux. Si leurs appels ne peuvent plus parcourir autant de distance qu’il est nécessaire, les bébés bélugas séparés de leur mère courent un risque plus élevé de ne plus la retrouver, risque qui peut leur être fatal.

aug2019-beluga2

Pour préciser encore davantage ses mesures, le GREMM utilisera des technologies toujours plus pointues au fil de ses recherches de manière à mieux estimer la difficulté pour les baleines à communiquer à travers le bruit des bateaux. Ces données seront cruciales pour démontrer à quel point les bateaux peuvent avoir des répercussions néfastes sur la vie des bélugas. Espérons qu’elles aideront aussi à plaider la cause de ces baleines et à empêcher la circulation maritime dans les habitats vitaux à leur reproduction. À suivre !

Commencez votre campagne Rescapez la nature ! pour protéger les bélugas dès aujourd’hui !

 

En collaboration avec : GREMM-logo

Tovah Barocas nommée présidente de Éco Héros

Le conseil d’administration de Éco Héros est heureux d’annoncer la nomination de Tovah Barocas comme présidente. Madame Barocas a pris ses fonctions le 2 juillet dernier.

Tovah a joué un rôle essentiel dans le succès de Éco Héros. Elle a occupé des postes de plus en plus importants au cours des dix dernières années et, plus récemment, celui de vice-présidente des relations extérieures. Tovah a non seulement été directement responsable de tout le développement des revenus, des partenariats et des communications, mais elle a également mis en œuvre le lancement de la section francophone de notre marque, Éco Héros. Enfin, tout dernièrement, elle a chapeauté l’expansion du programme de sensibilisation aux changements climatiques.

« Éco Héros entre dans une phase de développement très enthousiasmante et l’organisme présente de bonnes perspectives de croissance. Nous sommes ravis d’avoir Tovah à notre tête pour mener à bien cette prochaine étape, soulignait Liz Schad, présidente du conseil. Tovah possède de grandes compétences et fait preuve de créativité et d’énergie. J’ai hâte de me mettre à l’œuvre avec elle pour poursuivre le travail accompli à ce jour. »

Tovah remplace le cofondateur et président de Éco Héros Peter Kendall, qui a choisi de se concentrer sur son rôle de directeur général de la Fondation Schad. Peter continuera de soutenir Éco Héros par l’entremise de la Fondation Schad et à titre de membre du conseil d’administration de Éco Héros.

Le conseil souhaite exprimer sa plus vive gratitude envers Peter pour toutes ses années de service, de vision et de leadership. Depuis la cofondation avec Robert Schad, en 2004, Peter a fait de Éco Héros le plus grand organisme mondial de conservation de la nature pour les jeunes. Notre organisme sensibilise et motive des millions d’enfants partout au Canada à s’engager à protéger la faune et la nature.

 

À propos de Tovah

Diplômée de l’Université de Toronto, Tovah a commencé sa carrière dans l’industrie du cinéma, à la fois dans sa ville natale de Miami au Miami Jewish Film Festival et au Canadian Film Center à Toronto. En 2009, Tovah a joint l’équipe de Éco Héros, puis, en 2012, elle a occupé le poste de directrice du développement pour passer à celui de vice-présidente des affaires extérieures en 2017. Durant son mandat à Éco Héros, Tovah a formé un nombre considérable de partenariats avec le secteur privé et tous les paliers de gouvernements. Mais peut-être plus important encore, elle a joué un rôle primordial dans la planification stratégique et la croissance de Éco Héros pour en faire le plus grand organisme de conservation de la nature au monde destiné aux enfants. En 2017, la province de l’Ontario l’a désignée « véritable pionnière qui transforme notre province et qui joue un rôle de premier plan dans l’orientation de notre avenir. »

La passion, l’optimisme et l’inventivité des enfants ne cessent de m’émerveiller. Confrontés à la myriade de défis auxquels notre planète fait face, ils ne réagissent pas par le désespoir. Au contraire, ils passent à l’action et trouvent des solutions. Les récents rapports sur le déclin des espèces et les changements climatiques indiquent la nécessité, pour tous les segments de la société, y compris les enfants, de prendre des mesures rapides et décisives. Je suis reconnaissante à mon prédécesseur Peter Kendall et au conseil d’administration de Éco Héros de me donner la chance de diriger cet incroyable organisme et de représenter plus de 200 000 membres dans leur combat pour l’avenir de notre planète.

Des prairies pour les monarques

Quand le printemps arrive, la nature se réveille et les espèces animales qui ont passé l’hiver dans le Sud reviennent. Dehors, on entend la jolie chanson du rouge-gorge, et dans le jardin, les tulipes et les crocus se montrent le bout du nez. Bientôt, les abeilles, les insectes et les papillons seront de retour, profitant des jours plus longs et des températures plus douces.

L’une des plus extraordinaires migrations d’insectes a justement lieu ici chaque printemps : celle des monarques. Ce papillon est connu pour son incroyable traversée de l’Amérique du Nord. À l’automne, alors que les jours raccourcissent et que l’air se rafraîchit, des millions de ces délicats insectes quittent leur domaine vital au Canada et aux États-Unis pour voler vers le sud. Ils continuent jusqu’à ce qu’ils atteignent la Californie du Sud ou le centre du Mexique, à plus de 3 200 kilomètres de distance !

Vers la fin de l’hiver, les monarques du Mexique et de la Californie s’accouplent. Les femelles prennent alors la direction du nord et pondent leurs œufs sur les asclépiades le long de leur parcours. Les asclépiades sont importantes parce qu’une fois les œufs éclos et les chenilles à rayures vertes et blanches sorties de leur cocon, ces insectes ne se nourrissent que de cette plante. Ainsi, même si l’asclépiade est parfois considérée comme une mauvaise herbe, elle est capitale pour la survie de cette espèce à risque.

Rice Lake Plains butterfly count

Cet été, Conservation de la nature Canada (CNC) redoublera d’efforts pour s’assurer que les papillons de retour chez nous aient les plantes indigènes – dont de l’asclépiade – dont ils ont besoin pour survivre. En mai déjà, CNC organisait un événement bénévole afin de planter des milliers de graines de plantes indigènes (comme de la bergamote et des rudbeckies) dans un champ de foin en Ontario.

Une fois adultes, les papillons se nourrissent du nectar des fleurs. Il est donc important que les monarques aient accès à un grand nombre de fleurs sauvages indigènes pour se gaver de nectar tout au long du printemps, de l’été et de l’automne. Ainsi, l’automne venu, les monarques qui se seront bien nourris de ces nouvelles fleurs sauvages auront la force nécessaire pour voler vers le sud pour y passer l’hiver, favorisant ainsi l’émergence de nouvelles générations.

xmonarch2

Éco Héros soutient cet important travail par l’entremise de son programme Rescapez la nature !, qui encourage les enfants de partout au Canada à amasser des fonds pour permettre la poursuite de ce projet passionnant. Apprenez-en plus sur la façon de vous impliquer en famille en vous rendant à https://www.ecoheros.ca/rescapez-la-nature/fr/promesse !

En collaboration avec :NCC

 

Fièrement commandité par :CRH-web